N2 : 3 questions à… Hatmen Reibec

Débarqué cet été en provenance du Rapid de Menton, Hatmen Reibec commence à prendre ses marques, dans le collectif de Loïc Chabas. Avant la réception de l’US Endoume, ce samedi soir à la Paoute (18h), pour le compte du septième tour de la Coupe de France, le milieu de terrain du Racing s’est confié. Extraits.

Son arrivée au Racing

“Le niveau change complètement. Cela n’a rien à voir. J’arrive de deux divisions en dessous. Quand tu arrives dans un collectif de ce niveau, il faut un certain temps d’adaptation. Petit à petit, je prends mes marques. Je commence à avoir du temps de jeu. Je me sens très bien. Je descends régulièrement avec l’équipe réserve. C’est également un plaisir d’aider une équipe animée par le désir de monter en Régional 2. À l’entraînement, il y a une telle intensité. Pendant les séances, tout le monde se donne à fond.”

La Coupe de France

“La Coupe de France permet au coach de faire un turnover. Les joueurs, comme moi, qui ont moins de temps de jeu, en profitent pour prouver qu’ils ont leur place. On a tous dans un coin de notre tête les 32ème de finale. C’est un rêve de gosse de pouvoir jouer contre des clubs professionnels. Recevoir une Ligue 1 à la Paoute, c’est un rêve. On veut faire rêver les supporters qui viennent nous encourager.”

L’US Endoume

“On s’attend à une rencontre difficile, face à une équipe accrocheuse, qui ne lâche rien. On ne prend pas cet adversaire à la légère. L’objectif est de se qualifier et nous allons tout faire pour y parvenir. Et puis à la maison, les supporters nous boostent.”

Hatmen Reibec, titulaire lors de la victoire du Racing face au Hyères FC (2-0), samedi dernier à la Paoute.