N2 : 3 questions à… Romain Andrea

Vice-capitaine du Racing aux côtés des Nathalino Robalo cette saison et véritable pièce angulaire de la meilleure défense du groupe D, Romain Andrea s’est exprimé à l’aube de la reprise du championnat, ce samedi (18h), sur la pelouse de Moulins Yzeure Foot, pour le choc au sommet de cette 16e journée de National 2. Extraits.

Le déplacement chez le deuxième du championnat

“La trêve nous a fait beaucoup de bien. Entre le championnat et la Coupe de France, nous avons enchaîné des rencontres tous les week-end depuis la reprise de la saison cet été. Face à Moulins-Yzeure, on s’attend à un vrai combat, sur une pelouse qui s’annonce assez grasse, face à un prétendant à la montée. Nous avons la chance cette année de faire partie de ces cinq, six équipes qui jouent le haut du tableau. On va voir si nous avons bien récupéré et si nous sommes prêts physiquement pour négocier au mieux ce choc. Dans le jeu, je ne me fait aucun souci.”

Les objectifs de cette deuxième partie de saison

“On aborde cette deuxième phase du championnat avec optimisme, même s’il va falloir répondre présent d’entrée, avec des gros matchs qui nous attendent dans les semaines à venir. Nous avons récupéré un renfort de marque avec Samy (Baghdadi), qui va nous faire du bien en attaque. Le coach va pouvoir faire des choix en faisant jouer la concurrence. À nous de rester solide, comme nous avons su le faire lors de la première partie de saison, pour terminer le plus haut possible. On se doit de ne pas tout gâcher. Le club met les moyens pour nous permettre d’être en haut. À nous de rendre cette confiance.”

La meilleure défense du championnat

“On a terminé cette première partie de saison avec la meilleure défense de notre poule et la troisième de tous les groupes de National 2 confondus (Seuls Sedan et Bobigny, avec respectivement un et huit buts encaissés, font mieux que le Racing cette saison). C’est une grande satisfaction, surtout pour nous, les défenseurs. Mais il ne faut pas oublier que cette réussite est avant tout collective. Quand on voit tous les efforts fournis et les kilomètres avalés par Frank (Delerue) et Louis (Mafouta) pour défendre… Leur abattage nous fait beaucoup de bien. Et puis avec Florian (Camus) dans les cages, on peut être serein. Tout le monde travail main dans la main. Les gars ne rechignent jamais à défendre. Le secret, c’est que l’on prend énormément de plaisir à défendre tous ensemble, même s’il faut sacrifier une rencontre et défendre pendant quatre-vingt dix minutes ou plus.”

Laisser un commentaire