N2 : 3 questions à… Jérémy Chabrolin

Arrivé cet été en provenance de l’ES Cannet-Rocheville, Jérémy Chabrolin (28 ans) connaît une première saison prometteuse sous le maillot du Racing, malgré quelques blessures qui ont freiné sa progression. Avant le duel au sommet face au Louhans-Cuiseaux FC, ce samedi (18h) à la Paoute, notre défenseur s’est confié. Extraits.

La victoire à Saint-Priest

C’était un super match, avec beaucoup d’intensité du début à la fin. Cette victoire nous fait énormément de bien pour la confiance. C’est de bon augure pour la suite de la saison et la réception à venir de Louhans-Cuiseaux. On veut enchaîner à domicile face à l’un des prétendants à la montée pour essayer de faire de la Paoute une forteresse imprenable jusqu’à la fin de la saison.

Louhans-Cuiseaux et sa redoutable attaque

Je le répète depuis déjà quelques semaines. Il faudra se méfier de leurs attaquants. Louhans-Cuiseaux compte trois des meilleurs buteurs de la poule. Nous allons analyser leurs faiblesses et insister dessus. Il y aura des failles à trouver. L’objectif, quand on joue à ce niveau, est de se frotter aux meilleurs, pour se prouver à soi-même que l’on a les qualités pour rivaliser. On va s’appuyer sur notre défense et sur la qualité de notre attaque pour les bousculer. Avec Frank (Delerue), Louis (Mafouta), Samy (Baghdadi), qui a marqué son premier doublé et Antoni (Saffour) qui revient bien, on peut marquer sur chacune de nos offensives. On a hâte de disputer cette rencontre.

Son adaptation au Racing et ses ambitions

Je suis arrivé au Racing avec énormément d’envie et d’ambitions, mais malheureusement, j’ai été freiné par les blessures. J’ai notamment eu un problème au niveau dentaire, mais je me suis fait opérer il y a deux semaines et tout va maintenant pour le mieux. Mon objectif est d’enchaîner le plus de rencontres possibles d’ici à la fin de la saison pour aider au mieux le Racing dans ce sprint final. J’espère apporter mes qualités offensives tout en évitant les blessures. Après quinze ans à l’AS Cannes et huit saisons passées à l’ES Cannet-Rocheville, je veux m’inscrire à Grasse dans la durée et m’imposer dans le groupe, aux côtés de joueurs que je connais par coeur, comme Samy (Baghdadi), Brice (Benomar), Herman (Ako) ou Nicolas (Medjian).

Laisser un commentaire